LES CURES DE LA PAROISSE

Aujourd’hui nous ne pouvons communiquer que sur les curés qui ont administré la paroisse de Notre Dame depuis 1632,  Lompret fut rattaché au Diocèse de Cambrai en 1802 après une appartenance de 7 siècles à celui de Tournai.

Lompret ne fut rattaché au diocèse de Lille qu’en 1913.

1632 – Jean BOULLENGIER

1637 – Jean LAMBO du 22 mai au 28 août

1637 – Michel DEROUBAIX

1667 – François LEFEBVRE

1678 – Jacques WATTEL

1682 – Jean BECQUET

1702 – Guillaume LEDOUX

1710 – Jean-Pierre BEGHIN

1765 – Charles DELOBELLE

1767 – Pierre François Joseph SIX

1791 – Charles BRIDOUX

1795 – ? VANDOMME

1802 – Pierre-Joseph ROHART

né à Wambrechies, il quitte Lompret pour Pérenchies en 1818

décédé en 1845, âgé de 82 ans

1818 – François-Joseph LEGRAND

né à Hesdin quitte Lompret en 1821 pour Verlinghem

décédé en 1827 âgé de 60 ans

1821 – Arnould-Joseph FRY

décède à Lompret en 1826

Inhumé au cimetière de Lompret sa épitaphe mentionnait  » après avoir louablement exercé sa charge de pasteur dans cette paroisse l’espace de 5 ans, il y trépassa à l’âge de 70 ans. »

1826 – Philippe-Joseph WATTINNE

wattines045né à Tourcoing en 1796

« Qui dirigea la paroisse de Lompret avec un zèle infatigable l’espace de 5 ans et qu’une main ennemie arracha à l’amour de ses paroissiens le 9 novembre 1831 »

« Digne ministre des autels, il illuminait dans le cœur de ses paroissiens le feu divin dont il était lui même embrasé. Père des pauvres, il se plaisait à les soulager par d’abondantes aumônes, aussi emporta-t-il après lui des regrets qui ne finiront jamais »

Les écrits du temps mentionnent également  » Qu’il refusa, avant de mourir de dénoncer « cette main ennemie » qu’il devait connaître, d’après une opinion généralement admise dans la paroisse ».

1831 – Emile-Alexis VANDEVILLE

né à Valenciennes, il quitta Lompret en 1842

Décédé Aumônier du Bon Pasteur en 1872 à l’âge de 66 ans.

1842 – Charles-Auguste MEURILLON

né à Armentières, il mourut subitement en 1883 après 41 de pastorale à Lompret.

1883 – Alphonse-Désiré SENECHAL

senechal024né à Haverskerque

Juste installé à Lompret il songea à mettre en restauration l’ancienne église qui datait du XVIIème siècle. 20 ans près la restauration de 1886 il conçut le projet d’en construire une nouvelle.

Il quittera Lompret pour se retirer dans son village de naissance en 1908 et y mourut en 1910 à l’âge de 71 ans.

1908 – Emile CATTEAU

né à Vieux-Berquin

Docteur en théologie il quitta Lompret en 1917 lors de son évacuation

Il décédera  Curé de Ste Corneille d’Hem en 1929 à l’âge de 57 ans.

1919 – Charles LESAGE

lesage025né à Bourbourg

Il mis tout en oeuvre pour mener à l’issue de la guerre, la reconstruction de l’église qui avait énormément souffert.

Il racheta une cloche en 1928 et fit remettre en état statues et chemin de croix pour 3500 Frs en 1929. En 1930 il acheta un nouveau banc de communion ainsi qu’une rosace de pierre l’ensemble s’élevant à 7850 Frs. Il s’investit également pour remplacer les vitraux entièrement détruits.

Décédé à Lompret en 1938, il fut inhumé à Bourbourg le 3 février 1938. Ses funérailles à Lompret furent grandioses.

1938 – Joseph VAN WESEMAELE

weesmael026né à Armentières

Son installation est relatée dans un article de la Croix du Nord:

« Le dimanche 6 mars 1938, vers 14h. tout était prêt. Depuis le château de M. Thiriez-Caulliez jusqu’à l’école libre, où avait lieu le départ du cortège, des guirlandes en très grand nombre flottaient au sommet de mâts gigantesques. Jusqu’à l’église, ce n’était que banderoles exprimant l’allégresse des paroissiens. Précédée de vélos fleuris et des cavaliers, la voiture de M le curé s’avança vers Monsieur le Maire qui l’accueillit.

Le cortège se mit alors en route vers l’église. Sur le parvis, le président du conseil paroissial présenta les clefs de l’église ainsi que la houlette au nouveau curé. Le pasteur s’avance alors dans l’église accompagné de M. l’abbé Queste. Dans les stalles prirent place M. le chanoine Boute, supérieur de petit séminaire d’Haubourdin; M. l’abbé Prévost, directeur du grand séminaire de Lille, originaire de Lompret; M. Delepierre, curé de Verlinghem; M. Denecker, curé de Pérenchies etc. Un salut solennel fut ensuite chanté pour clôturer cette cérémonie. »

il quitta Lompret en 1945 pour rejoindre la paroisse de Thumeries

1945 – André PICAVET

picavet027Il signera la convention avec l’église de Sainte Thérèse à la cité Familiale à Lambersart.

Lors des fêtes mariales de 1950 il ,adresse un message à tous les paroissiens:

« Je rêve  » d’un devant d’autel » qui à l’autel de la Vierge serait le souvenir des anciens de Lompret, je rêve de remettre en état, ornements sacerdotaux, costumes d’enfants de chœur etc…, je rêve de décorer, d’éclairer, d’orner le sanctuaire dédié à Notre Dame de l’Assomption, je rêve que vous allez m’aider à faire de mes rêves une réalité. »

1957 – Antoine CASTEL

castel029IL sera celui qui retirera avec l’accord de la municipalité les bancs de communion en 1967.

.

.

1975 – Olivier PAPEGHIN

Papeghin003Aumônier du collège de Marcq et ayant l’ambition de devenir acteur d’une paroisse, Olivier Papeghin obtient de Monseigneur Gand la charge de la paroisse de Lompret. désireux de faire disparaître les clivages existants, il participe à créer Lompret en Fête en 1978. Dans le même temps la Pologne connaît les pénibles événements dont nous avons tous souvenir, il décide donc d’accueillir tous les deux ans la chorale de Varsovie. Les appels lancés en faveur du Brésil seront également entendus et une équipe de paroissiens bénévoles l’aideront également à mettre en place un jumelage entre Patos et Lompret.

Après avoir ainsi bousculé la commune par son énergie, il fêtera son jubilé sacerdotal en avril 1981 et quittera Lompret le 29 juin 1995, pour Saint-Affrique..

1995 – Gérard FRAPPE

gerard frappené en 1925 à Dunkerque, ce physicien, licencié en mathématiques, arrive et devient propriétaire sur Verlinghem en 1986. Il va participer à la vie paroissial et apporter son aide au prêtre en charge.Au décès de ce curé c’est l’abbé Papeghin qui va prendre en charge Verlinghem en plus de Lompret. Devant l’insistance de M. Houssin, maire de Verlinghem, et des paroissiens il acceptera de prononcer ses vœux de prêtrise. Il deviendra au départ de l’abbé Papeghin, curé de Verlinghem et de Lompret.

1999 – Sylvain DESQUIENS

Il assura, durant un an, juste sorti du séminaire la charge d’accompagnement de la Paroisse de Notre Dame des Sources parallèlement à sa mission de Pastorale des jeunes sur le secteur Deûle et Lys

2000 – Dominique DESPLANQUE

desplanque dominique

Ancien aumônier du Lycée Gambetta, il a parcouru nombre de paroisses autour de Lille. Il mettra lors de son passage à l’église de Wazemmes les « Noëls en ch’ti ». Un de ses chevaux de bataille fut celui de la Roumanie.En 2014 âgé de 77 ans il a pris sa retraite à Roncq.

.

.

2004 – Christophe WAMBRE

Il quWambreittera, à l’âge de 50 ans, la paroisse de Notre Dame des Sources et celle de la Trinité Lys et Deûle, fin août 2011 et rejoindra Templeuve pour devenir Doyen du Pévèle-Carembault.

.

.

2011 – Dominique LEMAHIEU

Lemahieubaptême

Plusieurs prêtres originaires de Lompret célébrèrent leur messe de prémices dans leur paroisse native:

prevost032Le 15 juillet 1923 L’abbé Louis Prévost entonnait se première célébration. Il y reviendra pour fêter, assisté du Révérend Père Michel Fauvarque, ses 25 ans de sacerdoce le dimanche 11 juillet 1948, alors Chanoine,  curé de Canteleu et sera nommé plus tard, Vicaire Général du Diocèse de Lille.

 

 

 

Lompret a également hébergé une famille célèbre, les Fauvargue qui résidaient au château de Villers. Ce sont cinq enfants de cette famille de onze  qui prononcèrent des vœux:

  • L’abbé Michel Fauvargue fit sa première messe de prémices le 11 juillet 1937. Il concélébra avec l’abbé Lesage, curé de Lompret, l’abbé Louis Prévost, son frère Paul alors sous-diacre et son cousin Antoine Jombard diacre. Il sera plus tard curé de Saint-Christophe des Bardes en Gironde

fauvarque031

 

  • Le révérend père Etienne Fauvarque, trappiste de l’Abbaye Sainte Marie du Mont à Godewaersevelde, célébrera sa première messe à Notre Dame de L’Assomption le 5 août 1945, assisté de son frère Michel, alors Vicaire à Roubaix, son cousin Jacques Fauvarque également trappiste et l’abbé Picavet, alors curé de la paroisse.
  • Le révérend père Pierre Fauvarque sera trappiste à l’Abbaye de Frattochio près de Rome.
  • L’abbé Paul Fauvarque fut curé de Puynormand en Gironde.
  • Bernadette Fauvarque, en religion sous le nom de Sœur Marie-Bernard, Rédemptoristine au Monastère à Wargnies-le-Petit.

On peut également citer:

  • L’Abbé Pierre Gythiel qui fut curé de Lesquin
  • L’Abbé Marcel Lemahieu, au sein du diocèse de Cambrai curé de Ramillies
  • Marthe Becquet, en religion sous le nom de Sœur Marguerite-Marie, Rédemptoristine au Monastère à Wargnies-le-Petit.
  • Soeur Adèle Desrumaux, de l’Education Chrétienne, école des filles de Notre-Dame à Loos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *